• Après un temps de pause, nous avons repris notre travail d'éducation civique sur les valeurs de la République. 

    Au programme d'aujourd'hui, une discussion philosophique sur le thème: être tous égaux, est-ce que ça veut dire qu'on est tous pareils?

    La discussion a été animée! Pour résumer, on a essayé de lister ce que nous avions de pareil et qui faisait de nous des humains: deux yeux, deux bras, deux jambes, des cheveux... Mais nous avons aussi des petites différences (de taille, de couleur de peau, de poids, ...) qui font de nous des individus uniques. Nous avons aussi des différences de goûts, de caractère...

    Pour illustrer ces notions philosophiques un peu compliquées, les enfants ont d'abord observé leurs mains et celles de leurs camarades à la loupe, pour observer les caractères communs et les particularités (la couleur de la peau, les grains de beauté, les cicatrices) et surtout les dessins sur la peau au bout des doigts.

    Puis nous avons fait comme les policiers et les gens de la mairie quand on fait un passeport: chacun a déposé sur une feuille l'empreinte de son pouce droit, et les CE1 ont réfléchi à comment ranger les 21 empreintes en lignes égales: nous avons donc fait 3 lignes de 7.

    A la fin, nous avons une belle collection d'empreintes, toutes semblables quand on les regarde de loin, toutes différentes quand on les regarde à la loupe - comme nous!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Cet après-midi, nous avons enfin pu consacrer un peu de temps à ce qui se passait dans la couveuse. Les enfants ont dessiné la couveuse à leur place, et ils sont venus un par un mirer un oeuf (c'est-à-dire regarder à travers la coquille avec une lumière forte).

    Pour voir quelque chose, il faut être dans l'obscurité (donc sous la table!), et coller la lampe du téléphone portable contre la coquille (du coup, la maîtresse n'a pas assez de mains pour tenir aussi une tablette... Ce sont donc des enfants qui ont fait les photos! Merci à eux!

    Ensuite, chacun a regagné sa place pour dessiner ce qu'il avait vu et copier les titres des schémas:

    Nous avons vérifié sur les photos laissées par Max: au 7ème jour, on voit une tache sombre et des filaments rouges qui en partent. C'est donc que nos œufs se développent correctement!

    Nous essayerons de le refaire une fois demain ou jeudi, après on ne verra plus rien (le poussin sera trop développé pour que la lumière puisse traverser).

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Bien qu'il ne se passe pas encore grand chose dans la couveuse, les œufs sont surveillés de près:

    Les enfants entendent des bruits et constatent des craquelures sur les coquilles... Personnellement je n'ai rien remarqué, je ne dois pas être assez attentive (et puis j'y passe un peu de temps qu'eux...).

    Le compte à rebours est commencé, nous le tiendrons à jour jusqu'au jour J!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Comme les enfants connaissaient déjà le matériel et les règles, on a pu entrer tout de suite dans le vif du sujet!

    Après l'échauffement, on a revu les déplacements en avant et en arrière et la fente. 

    Puis les enfants ont mis leur équipement:

     

    Et chacun a pris sa place pour commencer les exercices et les combats:

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Pour ceux qui n'étaient pas à la réunion de jeudi soir, je mets ci-dessous le Power Point que j'avais fait pour l'occasion. Vous y trouverez (j'espère!) les réponses aux questions que vous vous posez. Les 3 documents d'inscription indispensables ont été mis dans les cahiers rouges hier. J'attends vos retours au plus vite (j'insiste, mais c'est parce qu'on est vraiment très en retard...).

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Hier après-midi, Max, de l'association Les Oiseaux de Chartreuse, est venu dans notre classe pour une intervention sur les poules.

    Il avait avec lui une grosse caisse en bois:

    Comme des bruits bizarres s'en échappaient, Max a ouvert la caisse et nous avons découvert Cocotte!

    Max nous a expliqué beaucoup de choses sur les poules et les œufs avec du matériel comme dans C'est pas Sorcier!

    (Quand le petit grain de maïs finit son trajet sous forme de crotte et tombe sous la poule... c'est l'extase!)

    La surprise, c'est que Max nous a laissé une couveuse et 16 œufs fécondés (et même 17 puisque Cocotte a pondu un œuf pendant qu'elle était dans notre classe! Max nous l'a laissé en plus!).

    L'incubation dure 21 jours - les enfants se sont précipités sur leur calendrier et ont calculé que l'éclosion devrait avoir lieu le 1er ou le 2 avril. Nous observerons l'avancement chaque jour (et même plusieurs fois par jour!) et je pense que nous travaillerons peu le 1er et le 2 avril... ensuite, nous garderons les poussins une dizaine de jours dans un bac adapté. Les 5 semaines qui viennent vont être riches en observations!

    Les poussins nés dans notre classe (théoriquement entre 8 et 12) pourront être adoptés par les familles qui le souhaitent, à condition de leur garantir des conditions d'élevage satisfaisantes, notamment une température suffisante (lampe obligatoire). Je ferai passer les conditions dans les cahiers rouges. Les poussins qui ne seront pas adoptés seront rendus à Max quand il viendra chercher le matériel.

     

    Merci à Max, de l'association des Oiseaux de Chartreuse, pour cette belle intervention, et au Sou des Ecoles qui finance (aussi!) ce projet.

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Hier, nous avons continué l'étude des nids, en observant 5 nids (choisis parce qu'on les avait en double ou en triple) de façon plus précise que la fois précédente. Cette fois, en plus de l'observation du nid (matériaux visibles, type de construction, solidité), il a fallu mesurer, peser, dessiner et photographier le nid. 

    Chaque groupe a rempli sa fiche d'observation:

    Nous n'avons pas eu le temps de finir, la fin de la séance sera faite la semaine prochaine. C'est quand-même la partie la plus intéressante du travail: nous décortiquerons les nids avec des pinces. Les résultats de ce travail seront conservés pour être exposés à la fin de l'année lors de la kermesse, alors il faut être sérieux!

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique